L’enfant un acteur économique dans l’ameublement

chambre enfantLorsque les cités se sont développées et ont accueilli de plus en plus de monde sur des surfaces de plus en plus restreintes et que les nurses et autres nounous ont peu à peu disparues pour des raisons aussi bien économiques que sociologique, l’enfant est soudain devenu plus réel et sûrement plus encombrant.
Les villes et leur activité débordante, les femmes qui quittent le domicile pour travailler et la généralisation de l’école ont participé en quelque sorte à libérer l’enfant et à lui donner une autonomie importante.
L’enfant plus averti des choses du monde a commencé à revendiquer un lieu rien qu’à lui et qui lui ressemble.

La chambre d’enfants est devenue un véritable monde à aménager, du lit bébé au lit enfants, en passant souvent par le lit mezzanine, le décor est pensé avec sérieux tant pour le confort que pour la sécurité ou la beauté.
Même si bébé ne décide pas encore, il grandit très vite. Dans sa chambre de bébé, si l’on a choisi pour lui un lit sans barreau pour éviter qu’il ne coince sa petite tête, il est capable de réagir avec fermeté aux couleurs de sa couette ou au mobile au-dessus de son berceau qui ne lui plait pas.
Servi par l’exiguïté du logement dans les grandes villes, les artisans ou les industriels du meuble d’enfants invente la notion de lit mezzanine pour enfants. Le lit se transforme en espace.
Les professionnels du mobilier d’enfant ont beaucoup observé et s’adressent en direct à l’enfant dans leurs opérations de marketing.
Les années soixante ont apporté leur lot de revendications. La vague de liberté qui a permis de faire exploser toutes les convenances a atteint le domaine de l’enfant.

Les jeunes adultes devenus parents dans les années 1970 pensaient que l’enfant devait être libre au même titre qu’eux. La liberté veut dire de donner son avis et imposer ses choix. L’enfant s’est engouffré dans la brèche avec enthousiasme.

A partir de cette époque les enfants deviennent des cibles économiques, leur pouvoir d’achat existe bel et bien. Ils sont décideurs dans la consommation de la famille. Le marché qu’ils représentent est énorme.
L’ameublement voit naître une nouvelle branche très porteuse, l’aménagement des chambres d’enfants. Du meuble à l’accessoire en passant par les gadgets les plus fous, le marché explose pour la plus grande joie des enfants dont les parents deviennent les pourvoyeurs de tous les désirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.